top of page
  • Yazarın fotoğrafıAdem Aman Shibu

La Contribution Durable de la Civilisation Africaine à l'humanité: Une Riche Tapisserie

Introduction

L'Afrique est le berceau de la civilisation depuis des millénaires et abrite une mosaïque complexe de civilisations. En dépit de difficultés persistantes, les civilisations africaines ont apporté une contribution significative à l'humanité associée à la civilisation mondiale dans un large éventail de domaines, allant de la science et de la technologie à l'art et à la philosophie. Ces contributions éclairent non seulement la riche histoire de l'Afrique, mais mettent également en lumière la poursuite de l'influence du continent sur les affaires mondiales en particulier. De par son contexte, la civilisation a une signification et une expression très vastes, qui dépendent de diverses sources. Le dictionnaire Oxford définit la civilisation comme un "état de la société humaine qui est très développé et organisé" et "une société avec sa culture et son mode de vie au cours d'une période particulière ou dans une partie particulière du monde" en termes de mode de vie ancien ainsi qu'aujourd'hui la technologie des périodes contemporaines.



Même si la réalité est différente, certaines études ont également révélé que la civilisation africaine a été très sous-estimée, cachée, ignorée et, plus important encore, même niée par les vastes archives intellectuelles et littéraires occidentales en raison du manque d'inventivité de ses sociétés. En revanche, les premiers érudits occidentaux qui ont visité l'Afrique ont été crédités de l'existence de la civilisation immergée dans l'Afrique à différentes époques. Par exemple, le voyageur portugais de classe mondiale Vasco de Gama a mentionné que "la ville est assez grande, construite en pierres et en mortier avec des terrasses" pour la civilisation des sociétés swahilies en 1502. Même si les grands voyageurs et les érudits attribuent à la civilisation africaine le mérite de l'innovation et des inventions des villes africaines au début des XVIe et XVIIe siècles, les choses ont radicalement changé au cours des XVIIIe et XIXe siècles, avec l'émergence de l'Occident dans les domaines de la science et de la technologie, qui ont commencé à jouer un rôle crucial en tant qu'outils d'évaluation de la civilisation.

 


Les civilisations anciennes

L'Afrique possède une riche histoire de civilisations anciennes qui ont eu un impact significatif sur la civilisation humaine. Parmi celles-ci, les contributions bien connues de l'Égypte ancienne au monde sont inégalées, depuis les impressionnantes pyramides de Gizeh jusqu'aux progrès de l'architecture, de l'ingénierie et de la médecine. Les Égyptiens ont été les pionniers des systèmes d'écriture, les hiéroglyphes étant l'un des premiers systèmes de communication répertoriés. Ils avaient également une connaissance approfondie des mathématiques et de l'astronomie, ce qui a jeté les bases des futures découvertes scientifiques à grande échelle.



En outre, plusieurs autres civilisations africaines anciennes ont prospéré, comme la grande ville médiévale du Zimbabwe, qui est une plaque tournante pour le commerce, et le royaume de Kush, qui était situé dans les actuels Soudan et Éthiopie, qui s'engage dans le commerce et la diplomatie à grande échelle, comme la bonne gouvernance, la moralité et les valeurs éthiques basées sur le mode de vie pour l'être humain ainsi que pour les êtres vivants dans leur ensemble, et aussi la mentalité de leadership qui contribue à l'échange culturel de notions. L'héritage historique de la civilisation africaine comprend des réalisations architecturales étonnantes comme les pyramides d'Égypte, les royaumes de Méroé et de Kush, qui sont des avancées dans le travail du fer, ce qui a transformé la guerre et le développement socio-économique et politique dans la région. Par conséquent, d'autres civilisations telles que la Nubie, le Grand Zimbabwe, l'Ubuntu en Afrique du Sud et le royaume malien de Tombouctou sont quelques-unes des contributions des premières nations d'Afrique noire.



Héritage culturel et artistique

L'Afrique peut s'enorgueillir d'une culture vaste et diversifiée associée à un patrimoine artistique comprenant un large éventail de traditions, de langues et d'expressions artistiques. En raison de sa contribution à la civilisation mondiale, il n'est pas exagéré de parler d'une expression artistique et d'un phénomène légendaire. Par conséquent, depuis des siècles, l'artisanat artistique est au cœur des sociétés africaines, qu'il s'agisse des sculptures sur bois complexes de l'Afrique de l'Ouest ou des perles vibrantes de l'Afrique de l'Est. En outre, la musique et la danse occupent une place particulière dans la culture africaine et au cœur des sociétés africaines. Elles servent également à raconter des histoires, à resserrer les liens entre les communautés et à exprimer la spiritualité. Ainsi, la musique africaine est très riche et joue un rôle central dans ses fabuleux rythmes et mélodies, de l'ouest à l'est et du nord au sud des nations africaines, qui reflètent la diversité des traditions musicales à travers le continent. En outre, la littérature et les traditions orales africaines ont préservé la sagesse collective et l'histoire de ses peuples pendant des générations. En outre, la littérature et les traditions orales africaines se sont principalement concentrées sur la sagesse collective et l'histoire de ses nations pendant des générations. Les griots, les conteurs et les poètes ont transmis des récits d'héroïsme, d'amour et de triomphe, enrichissant la tapisserie culturelle des communautés noires africaines. D'autre part, certains intellectuels africains ont également défini que les Africains ont apporté une vaste civilisation à l'ensemble du globe pour toute l'humanité depuis le début du développement de l'être humain dans l'Antiquité.

 


Science et technologie

Les autres domaines des civilisations africaines qui ont apporté des contributions significatives sont la science et la technologie tout au long de l'histoire. Un exemple notable est le développement des techniques de fonte du fer, qui a révolutionné la fabrication d'outils et les pratiques agricoles. Le travail du fer s'est répandu sur tout le continent, entraînant des progrès dans l'armement, les outils agricoles et les infrastructures. Outre la métallurgie, les sociétés africaines ont progressé dans les secteurs de la santé, en particulier dans la médecine et la pharmacologie. Les pratiques de guérison traditionnelles, transmises de génération en génération, constituent une mine de connaissances sur les propriétés médicinales des plantes indigènes, non seulement dans le passé, mais aussi à l'heure actuelle. Aujourd'hui, la médecine moderne continue de s'inspirer de cette sagesse traditionnelle, les scientifiques étudiant les composés végétaux pour leurs utilisations thérapeutiques potentielles.



En outre, les contributions de l'Afrique aux mathématiques et à l'astronomie ont souvent été négligées. Les civilisations anciennes comme les Égyptiens et les Nubiens possédaient des connaissances mathématiques avancées, essentielles pour des tâches telles que l'arpentage et la construction de structures monumentales. De même, les astronomes africains ont fait d'importantes découvertes, notamment en suivant les phénomènes célestes et en élaborant des calendriers pour faciliter les activités agricoles.



Défis et résilience

L'Afrique a apporté d'importantes contributions à l'humanité grâce à sa riche histoire. Cependant, elle a également été confrontée à divers défis tels que la colonisation, l'exploitation et l'instabilité politique au cours des siècles ainsi que pendant d'énormes années jusqu'à aujourd'hui, dans des perspectives différentes. Ces défis ont eu un impact profond sur le développement du continent et ont entravé les efforts visant à réaliser pleinement son potentiel. Malgré ces obstacles, la résilience et l'ingéniosité de l'Afrique perdurent. Malgré tous ces défis, il y a aussi de l'espoir et des efforts prometteurs de la part des Africains et des nations du continent qui travaillent sans relâche pour lutter contre des problèmes tels que la pauvreté, l'inégalité et la dégradation de l'environnement. Les initiatives locales, les innovations technologiques et les efforts de revitalisation culturelle transforment les communautés et façonnent un avenir meilleur pour l'Afrique et le monde.

 


Conclusion

Même si les universitaires européens les plus conservateurs ont nié la contribution de l'Afrique noire à la civilisation humaine dans leurs études et leur littérature, la civilisation africaine est un véritable reflet de l'ingéniosité, de l'innovation et de la persévérance de son peuple et de son patrimoine civilisationnel mondial, dont un grand nombre est actuellement inscrit au patrimoine de l'UNESCO. Tout au long de l'histoire, les sociétés africaines ont apporté une contribution significative à l'humanité dans des domaines tels que la science, la technologie, l'art et la culture. En reconnaissant et en célébrant le riche patrimoine de l'Afrique, nous ne rendons pas seulement hommage à ses réalisations passées, mais nous reconnaissons également son influence actuelle sur la scène mondiale. Il est important que nous continuions à valoriser et à promouvoir les contributions de l'Afrique afin que son héritage inspire les générations futures. Certains académiciens, comme Hugh Trover-Roper, ont déclaré : "Il n'y a que l'histoire des Européens en Afrique, le reste n'est que ténèbres". En fin de compte, la conceptualisation occidentale de l'histoire concernant la contribution de la civilisation mondiale a décrit la contribution de l'Afrique noire d'une manière très étroite et a privilégié les Euro-Américains par rapport aux autres nations.


Referens

0 görüntüleme

Comments


bottom of page